08 février 2017

Dure passion...

Voilà ce qui devait arriver, arriva! Après deux ans de culture moyenne, des entretiens à la va-vite par manque de temps, les problèmes arrivent à grand pas!






Ce qui m'étonne le plus, c'est la rapidité car cela ce passe en à peine 2 mois. Quelques pins auraient attrapés le rouge cryptogamique du pin. Je me demande également si mon if ne présente pas des signes identiques.


Après je ne cherche pas d'excuses, je n'ai qu'à m'en vouloir. Je pensais que sur des arbres établis, même en cultivant un minimum, ils tiendraient le temps de ressortir la tête de l'eau de mes travaux de maison. En fait non, notre passion est ingrate et ne permet pas de demi mesure.




Le coup est dur à encaisser mais bon ainsi est la vie. Je suis partagé entre tout bruler pour éviter une propagation aux restes de mes arbres et tenter un sauvetage.

Je pense qu'en même tenter l'option 2 avant de passer à la 1 si nécessaire en isolant tout le monde, en traitant, en rempotant...


Je voulais reprendre tout çà au sérieux ce printemps, repartir sur des bonnes bases et reprendre le bonsaï avec plaisir. J'avais commencé à rentrer les nouveaux substrats, des nouveaux engrais mais là c'est presque trop tard. Je reprends écœuré, c'est dommage!!!

Heureusement les feuillus semblent eux avoir profités de cette période et m'offrent des ramifications intéressantes. Moi qui était passionné de pins, je vais devoir recommencer à zéro avec eux.

C'est dur mais je vais apprendre de mes erreurs. La base reste la culture, sujet souvent peu abordé.




LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...