31 août 2011

The Bonsaï Art of Japan, épisode 10

Encore une belle leçon de bonsaï: notamment de ligature et de mise en place du feuillage d'un pin. Quel bonheur de travailler des arbres pareil!

29 août 2011

Fête d'automne de l'Académie Bonsaï, 24 et 25 septembre 2011

Voici le programme de la 2ème Fête d'automne de l'Académie Bonsaï qui se tiendra à Carcassonne (lac de la Cavayère) les 24 et 25 septembre prochains. Je présenterai 2 arbres :



PROGRAMME FÊTE D’AUTOMNE 2011


VENDREDI 23 SEPTEMBRE
Installation à partir de 16h
Mise en place des tables salle expo – Signalisation – Salles ateliers et AG
Accueil des professionnels
Accueil des arbres à exposer et mise en place selon le plan prévu

SAMEDI 24 OCTOBRE
8h-10h : Accueil et mise en place des arbres et des suisekis
10h : Ouverture de l’expo au public – marché des professionnels
Assemblée Générale de l’AB
11h 30 : Inauguration apéritif.
12h – 14h : Pause déjeuner
13h : Atelier avec Hiroyoshi YAMAJI. S’inscrire et réserver.
18h : Fin de l’atelier
19h : Fermeture de l’expo
20h30 : Repas-grillade en commun à la MJC. S’inscrire.

DIMANCHE 25 OCTOBRE
10h : Ouverture de l’expo au public – marché des professionnels
11 h : Atelier avec Hiroyoshi YAMAJI. S’inscrire et réserver.
12h-14h : Pause déjeuner
14h : Reprise atelier avec H. YAMAJI
15h : Exposé sur la culture et l’entretien des azalées – Jacques Marty
18h : Fin de l’atelier et clôture de l’expo

RESERVATION POUR ATELIER // Préciser Samedi ou Dimanche
COÛT POUR 1 ATELIER = 70 euros adhérent Académie Bonsaï
100 euros non– adhérent association

REPAS - GRILLADES du samedi soir :
Rencontre détendue entre M. H. Yamaji et les élèves, amateurs et professionnels dans la cour de la MJC de Carcassonne.
Au menu : Entrées – Grillades – Fruits – Vin – Café.
Réservez votre repas pour 15 euros dès maintenant.
Sur place se tiendra un snack avec sandwichs, pâtisseries  et boissons.

Envoyez un courriel rapidement, suivi d’un chèque à l’ordre de
« Académie Bonsaï » en précisant :
-Atelier du Samedi ou Dimanche
- Repas du Samedi soir
Adresse : Académie Bonsaï BP 80043 – 34741 Vendargues cedex

21 août 2011

Recherche de fraîcheur au lac de Servières

Avec 39°C dans le jardin, j'ai cherché à me rafraîchier un peu hier soir avant de rentrer et, cette fois, rafraîchir les arbres.




20 août 2011

Shikoku Bonsaï Tour: cahier à croquis ouvert

Shikoku Bonsaï Tour, le programme

Nous avons reçu le programme prévisionnel de notre périple sur l'île de Shikoku. Bien sur, celui-ci risque d'évoluer puisqu'il reste encore 2 mois pour l'affiner. Mais voilà de quoi nous mettre en appétit avec Guillaume.


SHIKOKU BONSAI TOUR :
Nov  9 (Wed)  Départ de Paris

Nov 10 (Thur)  Arrivée à Takamatsu et installation

Nov 11(Fri)    Visite de la ville de Takamatsu en vélo( Ritsurin Park, Tamamo Castle, Red Lighthouse, History Museum, Marugame-machi Shopping Mall)

Nov 12(Sat) & Nov 13(Sun) Sessions d'entrainement sur le bonsai chez un Maître. Il s'agit de Maître Koji Hiramatsu qui a accepté de nous recevoir durant 2 jours dans son jardin.
Nov 14(Mon) & Nov 15(Tue)  Visite et étude au Parc Ritsurin (bonsai et niwaki)


Nov 16(Wed)   Visite au Takasago-an à Niihama, jardin du regretté Daizo Iwasaki. Cette visite est annulée pour cause de fermeture du jardin suite au décès de Daizo Iwasaki, le programme est donc modifié. Nous allons profiter du programme de nos compagnons de voyage sur la cérémonie du thé. Cela va nous faire une pause sans bonsaï!!!! Non sans blague, cela va nous changer mais surtout nous permettre de découvrir d'autres choses très intéressantes, et dont l'esprit reste dans l'esprit du bonsaï. Bien sur, je suis déçu de pouvoir me rendre chez Daizo Iwazaki, grand mécène du bonsaï.

Cela sera donc visite du temple Zentsuji en matinée.
Confection de kakejiku/kakemono sous la direction de Mr. Kozo Higasa
Visite du four à céramique "Henden"



Nov 17(Thur)  Confection de chashaku (cuillière à thé en bambou) et de hana-hire (vase) sous la direction de Mr. Keiji Mihara ( Nakazu Bnsho-en Garden)


Nov 18(Fri)~21(Mon)   Asia-Pacific Bonsai & SuisekiConvention

Nov 22(Tue)   Préparation de la conférence finale du lendemain

Nov 23(Wed)  Mise en place de la conférence en matinée.
              Chanoyu et conférence l'après-midi ( Sun Port Takamatsu, 70 personnes invitées)

Nov 24(Thur) Journée libre

Nov 25(Fri)   Départ

Par ailleurs, nos compères du voyage sur le thème du thé ont aussi un programme très alléchant. Les soirées risquent d'être riches en échanges.

Photos de mon ami Gilles Bouclier

18 août 2011

Shikoku Muchujin, les bloggeurs sélectionnés

SHIKOKU CHANOYU TOUR :

Nicolas Dupuis, alias nikosan
Nikosan (Nicolas Dupuis de son vrai nom) est un illustrateur dont le travail s’inspire des cultures extrêmes-orientales, en particulier la Chine et le Japon. Evoluant dans le monde du thé et des arts, il a collaboré avec des experts en thé, des Maisons d’édition, mais également avec différentes Maisons de Thé en France et à l’étranger. L’artiste nous invite à partager son univers avec une vision contemporaine de ces cultures, agrémenté d’une touche de sobriété fidèle au Zen, et surtout plein de poésie…

Son projet : « Afin de promouvoir l’île de Shikoku et l’association, je propose de faire vivre au quotidien le blog de mon site, à la manière d’un journal de bord. Les articles seront principalement illustrés par des photos et agrémentés de quelques dessins. A l’issue de ce séjour, j’organiserai dans ma galerie une rencontre sur la thématique de ce voyage et le thé japonais, afin de partager mon vécu ».
Où le suivre : http://www.nikosan.com/ (site web)

——————————————–

Julia Inisan
Passion, Japon… deux mots qui définissent parfaitement Julia Inisan. En primaire elle découvre « Princesse Mononoke » de Hayao Miyazaki. La puissance évocatrice des images éveille en elle une curiosité insatiable pour la culture nippone. Par la suite, elle se met à dévorer la littérature japonaise, des ouvrages classiques aux contemporains. Elle ne reste pas insensible non plus aux arts scéniques (noh, kabuki, bunraku, danses sacrées, musique de cour, etc). Le Lycée lui offre l’occasion de commencer à étudier le japonais et grâce au programme d’échanges de jeunes du Rotary, elle part vivre un an à Kitakata dans la campagne de Fukushima. Après un bac littéraire, elle intègre la première promotion du campus Europe-Asie de Sciences Po au Havre, et apaise sa soif de Japon  en prenant part à un échange universitaire avec l’Université de Kyôto. Julia y a étudié un an le droit et  a fait partie du club de cérémonie du thé universitaire, ce qui lui a permis de fréquenter l’école Urasenke.

Son projet : « Afin de faire (re)découvrir les mérites de Shikoku au public francophone dans un premier temps, je mettrai à profit les quelques mois de préparation avant le voyage pour présenter à travers une série d’articles l’île et ses caractéristiques. En prenant appui sur mon expérience personnelle, je fournirai également des informations pratiques à l’attention des voyageurs qui se demandent à quelle période visiter le Japon, comment partir, où se loger… J’introduirai à travers mes billets les accessoires, les lieux de pratique ou encore les manières à adopter en  ce qui concerne la cérémonie du thé. En parallèle, les internautes pourront être sensibilisés aux actions de Shikoku Muchujin sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter, et sur des fora d’amis du Japon.
Pendant le voyage, je me consacrerai à la rédaction de billets portant sur les rencontres et les activités effectuées chaque jour. Les textes auront un caractère principalement explicatif, avec des sources référencées pour satisfaire spécialistes et passionnés. Mais je souhaite aussi mettre leur contenu à la portée des néophytes en rappelant la signification des termes employés et en leur indiquant des contacts qui leur permettront de s’essayer à la cérémonie du thé en France par exemple. La lecture sera rendue plus attrayante à l’aide des photographies que je prendrai sur place. J’espère avoir l’opportunité de réaliser des interviews des personnes rencontrées. Des nouvelles seront diffusées quotidiennement sur Facebook et Twitter si le réseau le permet.
A mon retour, je me ferai une joie de faire part de mon expérience auprès d’associations (Asie Extrême à Sciences Po, Japon et Culture à Lille, Maison de la culture du Japon…) et de fora intéressés par le Japon et les arts traditionnels. Je continuerai bien entendu à entretenir mon blog: détails du voyage, informations sur la culture nippone, dessins, actualités à Shikoku, nouvelles de Shikoku Muchujin… Enfin, j’ai remarqué que mon blog accueillait régulièrement des visiteurs via Google Translate. Il me tient donc à cœur de produire à terme une version anglophone des articles rédigés à Shikoku ». Je serai comblée si mes écrits parviennent à susciter autant d’intérêt chez mes lecteurs que la culture japonaise en génère en moi !
Où la suivrezazen-rouge.over-blog.com


SHIKOKU BONSAI TOUR :

Jérôme Cologne
Jérôme Cologne, 33 ans, vit à Clermont-Ferrand et passionné de bonsaï depuis 10 ans. Dès ses débuts, il rencontre d’autres passionnés qui lui font découvrir cet art et qui le pousse à progresser. Il intègre rapidement des clubs, suit des stages chez des professionnels ou avec des Maîtres japonais, et entre  à l’Académie Bonsaï où enseigne Maître Akanuma il y a 5 ans. Il a déjà voyagé une première fois au Japon il y a 3 ans dans la région de Sendaï.

Son projet : « A travers mon blog et les forums de bonsaï français, je vais décrire fidèlement au quotidien ce voyage que ce soit sur le bonsaï mais aussi sur la vie courante, la nourriture, les paysages, les personnes rencontrées… Ceci sera accompagné de photos, dessins et vidéos. A mon retour, je prévois déjà de participer à des conférences ou expositions sur Shikoku avec l’association franco-japonaise JANA ».
Où le suivre : pinyamadori.blogspot.com (blog) & forumbonsai.mwik.com (forum)


Guillaume Billaud
Guillaume Billaud, Le bonsaï, il est tombé dedans en 2006, c’est un de ses anciens collègues de travail qui lui fait découvrir cet art. Rapidement, il découvre le forum « parlonsbonsai.com » où il passe des heures à lire et recouper les informations des plus expérimentés. Il devient par la suite rédacteur pour ce même forum pendant quelque temps ; puis passe du côté de la communication. Depuis mars 2010 il réalise des vidéos de bonsaï que l’on peut retrouver sur sa page youtube.

Son projet : « Vidéos, publireportages, photos, émission en direct c’est tout cela que je vais vous apporter pendant ces 15 jours.  Mais avant cela nous avons deux mois pour préparer l’aventure. Boucler les valises, préparer le matériel et le plus important s’imprégner de la culture et de l’histoire de cette île paradisiaque. Rien de tel pour bien en profiter une fois sur place, alors : « Le voyage commence aujourd’hui! » ».
Où le suivre : youtube.comfacebook.com & parlonsbonsai.com (forum)
Présentation vidéo de Guillaume : sur cette page.



——————————————–


ACCOMPAGNATEUR-COORDINATEUR :

Thierry Del Socorro
Thierry Del Socorro (fujijardins.com) sera également du voyage. Ce passionné de culture traditionnelle japonaise et chajin (homme de thé) en devenir , sera là pour aider les bloggeurs au quotidien. Il sera plus particulièrement présent aux côtés de Julia et Nikosan sur le Shikoku Chanoyu Tour.
Où le suivre : fujijardins.com

16 août 2011

Bonsaï Art of Japan, Episode 9

Une nouvelle vidéo avec une visite de Kyoto

Shikoku: mais c'est où?

Voici une description de cette île du Japon, texte tiré du site officiel de l'Office de Tourisme de Shikoku:

Shikoku est l’une des quatre îles principales (Hokkaido, Honshu, Shikoku et Kyushu) qui forment le Japon. L’île est située entre la mer intérieure de Seto et l’océan Pacifique. Elle comprend quatre préfectures : Tokushima, Kagawa, Ehime et Kochi.
Tokushima entretient des liens politiques, économiques et culturels étroits avec la région du Kansai de l’île de Honshu, où se trouvent les villes d’Osaka et de Kyoto. Ces dernières années, trois ponts enjambant la mer intérieure de Seto ont créé des routes terrestres entre Honshu et Shikoku. La première route connecte Kobe à la ville de Naruto dans la préfecture de Tokushima en passant par l’île d’Awaji avec la voie rapide Kobe-Awaji-Naruto (pont Akashi Kaikyo). La seconde route connecte Hashiyama, dans la préfecture d’Okayama, avec la ville de Sakaide, préfecture de Kagawa, par la voie rapide Seto-Chuo (les six ponts Seto-Ohashi, également empruntés par une ligne de train). La troisième connecte Onomichi dans la préfecture d’Hiroshima avec la ville d’Imabari dans la préfecture d’Ehime par la voie express Nishi-Seto (les trois ponts Kurushima-Kaikyo, également accessibles à pied ou à bicyclette). Avec la construction de ces routes, il est devenu plus facile que jamais de voyager entre Honshu et Shikoku que ce soit par la voie rapide ou par le train (pont Seto-Ohashi).


Le côté Pacifique de l’île, constitué par la partie située au sud de la chaîne de montagnes qui traverse Shikoku d’Est en Ouest, reçoit de fortes précipitations. Cependant, le climat d’ensemble de l’île est relativement doux.
Coins sauvages et naturels, paysages magnifiques, lieux historiques et festivals traditionnels y sont légion.


Parmi les nombreuses attractions de Shikoku, on peut citer Naoshima, où la nature se mêle à l’art contemporain ; le mont Ishizuchi, l’un des sommets les plus élevés de l’Ouest du Japon, destination populaire parmi les randonneurs ; les tourbillons de Naruto, parmi les plus larges du monde ; les maisons traditionnelles aux toits de chaume connues sous le nom de Chiiori, qui se trouvent dans la vallée d’Iya, célèbre pour être l’un des trois lieux les plus reculés du Japon et l’endroit où les guerriers Taira vaincus se sont réfugiés à la fin du 12ème siècle ; la rivière Shimanto, réputée être le dernier ruisseau limpide du Japon, où les locaux viennent se détendre ; le sanctuaire de Kompira qui abrite le dieu de la mer ; la source thermale Dogo, l’une des plus anciennes du Japon, riche de plusieurs milliers d’années d’histoire ; le festival d’été Awa Odori qui attire 1,3 millions de personnes chaque année ; le festival d’été Yosakoi de la préfecture de Kochi qui attire un million de visiteurs ; et le marché en plein air du dimanche de Kochi, l’un des plus grands du japon.
On y trouve quantité de plats traditionnels élaborés à partir des abondants produits de la terre et de la mer. Le sanuki udon est un plat de nouilles de blé agrémenté d’un bouillon à base de sauce soja et fruits de mer locaux. Le tai meshi est réalisé en cuisant du riz avec une daurade entière. Les Tokushima ramen sont des nouilles agrémentées d’un bouillon épais réalisé à partir d’os de porc et de poulet. Le katsuo no tataki est réalisé en grillant la surface d’une bonite crue et est servi avec des accompagnements relevés tels qu’ail, oignons de printemps et gingembre émincés. Chaque région ayant ses propres spécialités, c’est un plaisir de découvrir la diversité des saveurs.


Le pèlerinage des 88 temples de Shikoku est une expérience chaudement recommandée aux visiteurs. Le pèlerinage des 88 temples de Shikoku est composé de lieux où Kobo Daishi (774 - 835), l’une des figures les plus importantes du bouddhisme japonais, a étudié et suivi des enseignements. On dit que les visiteurs tirent des bénéfices spirituels de ce voyage religieux, qui est également une bonne façon d’admirer les paysages de Shikoku. Le voyage autour de l’île en passant par les 88 temples fait environ 1450 km de long. Jadis, il fallait compter entre 40 et 50 jours de marche pour accomplir le pèlerinage des 88 temples. De nos jours, nombreuses sont les personnes qui visitent plusieurs temples par jour, empruntant bus et taxis pour voyager plus efficacement. Les pèlerins peuvent choisir le moyen le mieux adapté à leur propre situation.


Admirez la grandeur de la nature de Shikoku, découvrez des bâtiments enracinés dans l’histoire et la tradition, explorez les rues et les festivals, goûtez aux bienfaits de la terre et aux spécialités locales, et apprenez à connaître Shikoku en profondeur au cours du pèlerinage des 88 temples de Shikoku. Un voyage comme celui-ci vous laissera sans aucun doute épanoui et heureux, avec le sentiment d’être apaisé et ressourcé. Venez expérimenter les merveilles que le peuple de Shikoku a nourries et chéries pendant des milliers d’années.
Lien vers le site français de l'office de Tourisme: http://www.tourismshikoku.fr/

Voici une belle vidéo de présentation, je vous en dirais plus au fur et à mesure sur Shikoku.

Shikoku Experience from Florent Porta on Vimeo.

15 août 2011

C'est officiel: je pars à Shikoku en novembre grâce à Shikoku Muchujin




Cette association japonaise, http://fr.muchujin.jp/, permet à des bloggers de partir sur l'île de Shikoku tous les ans, avec des séjours à thèmes. Cette année, 2 thèmes étaient proposés:
- un sur la cérémonie du thé
- l'autre sur le bonsaï car cette année à lieu la Convention Asie Pacifique à Takamatsu. Je vous en parlais dans un précédent post.

Les résultats viennent de paraître et je suis retenu. Je ne peux m'empêcher de le crier partout!!!! et de venir mettre un petit mot sur mon blog bien sur puisqu'il va s'agir de vous faire vivre au jour le jour mon périple là-bas sur ce blog.
Je suis très fier de participer à ce projet cher à Mme Ozaki, Présidente de l'association Shikoku Muchujin. J'espère surtout pouvoir vous faire profiter de ce merveilleux voyages au travers de mes récits ici et aussi à mon retour.

Bien sur, je ne peux qu'avoir une pensée et remercier chaleureusement mes amis japonais auvergants, Maiko et Tetsuya, de l'association Japon Auvergne-Nippon Auvergne (JANA), qui m'ont fait découvrir ce projet et m'ont poussé à m'inscrire car ils y croyaient forts.

Au purée que je suis content!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Shikoku me voilà....
En plus, c'était mon rêve d'aller un jour là-bas, sur cette île spécialisée dans la production des pins en bonsaï, moi qui suis passionné et fasciné par cette espèce.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...