16 août 2011

Shikoku: mais c'est où?

Voici une description de cette île du Japon, texte tiré du site officiel de l'Office de Tourisme de Shikoku:

Shikoku est l’une des quatre îles principales (Hokkaido, Honshu, Shikoku et Kyushu) qui forment le Japon. L’île est située entre la mer intérieure de Seto et l’océan Pacifique. Elle comprend quatre préfectures : Tokushima, Kagawa, Ehime et Kochi.
Tokushima entretient des liens politiques, économiques et culturels étroits avec la région du Kansai de l’île de Honshu, où se trouvent les villes d’Osaka et de Kyoto. Ces dernières années, trois ponts enjambant la mer intérieure de Seto ont créé des routes terrestres entre Honshu et Shikoku. La première route connecte Kobe à la ville de Naruto dans la préfecture de Tokushima en passant par l’île d’Awaji avec la voie rapide Kobe-Awaji-Naruto (pont Akashi Kaikyo). La seconde route connecte Hashiyama, dans la préfecture d’Okayama, avec la ville de Sakaide, préfecture de Kagawa, par la voie rapide Seto-Chuo (les six ponts Seto-Ohashi, également empruntés par une ligne de train). La troisième connecte Onomichi dans la préfecture d’Hiroshima avec la ville d’Imabari dans la préfecture d’Ehime par la voie express Nishi-Seto (les trois ponts Kurushima-Kaikyo, également accessibles à pied ou à bicyclette). Avec la construction de ces routes, il est devenu plus facile que jamais de voyager entre Honshu et Shikoku que ce soit par la voie rapide ou par le train (pont Seto-Ohashi).


Le côté Pacifique de l’île, constitué par la partie située au sud de la chaîne de montagnes qui traverse Shikoku d’Est en Ouest, reçoit de fortes précipitations. Cependant, le climat d’ensemble de l’île est relativement doux.
Coins sauvages et naturels, paysages magnifiques, lieux historiques et festivals traditionnels y sont légion.


Parmi les nombreuses attractions de Shikoku, on peut citer Naoshima, où la nature se mêle à l’art contemporain ; le mont Ishizuchi, l’un des sommets les plus élevés de l’Ouest du Japon, destination populaire parmi les randonneurs ; les tourbillons de Naruto, parmi les plus larges du monde ; les maisons traditionnelles aux toits de chaume connues sous le nom de Chiiori, qui se trouvent dans la vallée d’Iya, célèbre pour être l’un des trois lieux les plus reculés du Japon et l’endroit où les guerriers Taira vaincus se sont réfugiés à la fin du 12ème siècle ; la rivière Shimanto, réputée être le dernier ruisseau limpide du Japon, où les locaux viennent se détendre ; le sanctuaire de Kompira qui abrite le dieu de la mer ; la source thermale Dogo, l’une des plus anciennes du Japon, riche de plusieurs milliers d’années d’histoire ; le festival d’été Awa Odori qui attire 1,3 millions de personnes chaque année ; le festival d’été Yosakoi de la préfecture de Kochi qui attire un million de visiteurs ; et le marché en plein air du dimanche de Kochi, l’un des plus grands du japon.
On y trouve quantité de plats traditionnels élaborés à partir des abondants produits de la terre et de la mer. Le sanuki udon est un plat de nouilles de blé agrémenté d’un bouillon à base de sauce soja et fruits de mer locaux. Le tai meshi est réalisé en cuisant du riz avec une daurade entière. Les Tokushima ramen sont des nouilles agrémentées d’un bouillon épais réalisé à partir d’os de porc et de poulet. Le katsuo no tataki est réalisé en grillant la surface d’une bonite crue et est servi avec des accompagnements relevés tels qu’ail, oignons de printemps et gingembre émincés. Chaque région ayant ses propres spécialités, c’est un plaisir de découvrir la diversité des saveurs.


Le pèlerinage des 88 temples de Shikoku est une expérience chaudement recommandée aux visiteurs. Le pèlerinage des 88 temples de Shikoku est composé de lieux où Kobo Daishi (774 - 835), l’une des figures les plus importantes du bouddhisme japonais, a étudié et suivi des enseignements. On dit que les visiteurs tirent des bénéfices spirituels de ce voyage religieux, qui est également une bonne façon d’admirer les paysages de Shikoku. Le voyage autour de l’île en passant par les 88 temples fait environ 1450 km de long. Jadis, il fallait compter entre 40 et 50 jours de marche pour accomplir le pèlerinage des 88 temples. De nos jours, nombreuses sont les personnes qui visitent plusieurs temples par jour, empruntant bus et taxis pour voyager plus efficacement. Les pèlerins peuvent choisir le moyen le mieux adapté à leur propre situation.


Admirez la grandeur de la nature de Shikoku, découvrez des bâtiments enracinés dans l’histoire et la tradition, explorez les rues et les festivals, goûtez aux bienfaits de la terre et aux spécialités locales, et apprenez à connaître Shikoku en profondeur au cours du pèlerinage des 88 temples de Shikoku. Un voyage comme celui-ci vous laissera sans aucun doute épanoui et heureux, avec le sentiment d’être apaisé et ressourcé. Venez expérimenter les merveilles que le peuple de Shikoku a nourries et chéries pendant des milliers d’années.
Lien vers le site français de l'office de Tourisme: http://www.tourismshikoku.fr/

Voici une belle vidéo de présentation, je vous en dirais plus au fur et à mesure sur Shikoku.

Shikoku Experience from Florent Porta on Vimeo.
Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...