08 mai 2012

Nettoyer, nettoyer...

En cette période printanière, j'en profite pour nettoyer mes arbres. Nettoyer???? Et oui, j’utilise ce terme car Maître Hidéo SUZUKI n'arrêtait pas de nous dire cela à tous ses cours. Il ne regardait pas l'arbre tant qu'il n'était pas "nettoyé".
Au début, sans bien comprendre, je me disais que c'était un peu abusé et je n'allais pas à une école pour entendre que cela. Mais après quelques années de pratique de plus, en voyant l'évolution des arbres, on se rend compte que ce travail est LA BASE du bonsaï. Même sans projet précis sur un arbre, en travaillant branche par branche, ce simple travail permet de faire évoluer son arbre!

Ce travail au quotidien s'appelle aussi MOCHIKOMI en japonais.

Il s'agit de:
- nettoyer les mousses du tronc et les bois morts,
- de tailler les pousses mortes, les pousses mal placées, les pousses poussant vers le haut ou vers le bas, les départ de plusieurs branches au même endroit pour en laisser que 2,
- de tailler des pousses trop fortes,
- de déligaturer ou inversement ligaturer pour orienter une pousse....

Cela paraît tout bête à dire mais qui le fait vraiment régulièrement.

Voici en exemple le travail sur un de mes buis réalisé hier. Le voici au mois de février sorti de la serre après un hiver étrange:


Les bourgeons ont bien démarré maintenant et j'ai donc profité de ce moment pour nettoyer cet arbre afin que les nouvelles pousses se développent au mieux.
Les quelques ligatures présentes sont supprimées pour éviter toutes marques durant la saison de pousse.



Puis les branches sont prises une par une afin de supprimer les branches mal placées et les branches qui partent du même point. Cela permet d'aérer la végétation pour une meilleure pousse, et de construire un arbre "cohérent" sans tricheries.



Ce travail sera refait en septembre après une bonne saison de pousse. Aux autres maintenant...

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...