03 septembre 2011

Taille des pousses de l'année des pins sylvestres

Depuis hier, j'ai attaqué la taille de la totalité des pousses de l'année de mes pins sylvestres. Je réalise ce travail depuis 2 ans avec d'excellents résultats en terme de bourgeonnement arrière. Ceci est pratiqué en principe plus tard, mais le climat de cette année a avancé le travail, les aiguilles de l'année étant à maturité.


Il faut qu'en même préciser au préalable que ce travail se réalise sur des arbres forts, cultivés au soleil et ayant eu une bonne fertilisation en automne pour que l'arbre démarre avec force au printemps et bourgeonne fort en arrière quand on lui coupe la pousse de l'année.

Cette technique s'appuie sur la technique du tambaho sur les pins noirs qui consisite (en juin au Japon) de supprimer la totalité des pousses de l'année en laissant 1 ou 2 paire d'aiguilles sur le rameau.
Quand on coupe la pousse de l'année, on enlève également les anciennes aiguilles en se basant sur les bourgeons faibles pour égaliser les forces. On coupe d'abord les bourgeons de taille moyenne, puis 10 jours après les plus forts. On ne touche pas aux bourgeons faibles.
Ce travail, appellé Tambaho, peut être effectué tous les ans.

Ceci marche pour les pins rouges mais aussi par conséquent pour nos sylvestres. Le pin noir arrive à faire une deuxième pousse dans la saison suite à cette taille mais pas les pins rouges ou sylvestres, ceux-ci voient de nombreux bourgeons se former au niveau de la taille et en arrière qui se développeront que l'année suivante.
J'aurais juste une variante pour nos pins autochtones où je préconise de ne pas désaiguiller en même temps que l'on coupe la pousse de l'année. Je remarque que les bourgeons se développent plus facilement en arrière au niveau de l'aisselle d'une aiguille que sur bois nu.
Le désaiguillage a tendance à affaiblir nos arbres autochtones, à réserver donc sur des bonsaï établis en pot depuis de longues années.

L'idée, longuement véhiculée par de mauvaises traductions sorties du contexte, de "casser" les chandelles au démarrage au printemps ne joue pas sur le bourgeonnement arrière mais que sur la taille des aiguilles. Après longue discussion sur ces techniques avec Maître Akanuma, ce travail n'est valable que sur les pins à 5 aiguilles qui ne réagissent pas très bien à la technique du tambaho.

Résultats à venir d'ici 2-3 semaines........



Nous voici début septembre, les bourgeons sont largement formés depuis quelques semaines. Il est temps de vous montrer le résultat de cette taille.






Une sélection des bourgeons est maintenant à faire afin de supprimer ceux mal placés, ceux où il y en a 3 ou 4 au même endroit pour n'en laisser que 2.

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...