18 février 2012

La culture des pins noirs en pleine terre

Retour sur ce petit moment passé avec Maître Koji Hiramatsu sur sa manière de cultiver et former les pins en pleine terre. Certaine personne me demande un résumé en français.




Les pins noirs sont les arbres favoris de Hiramatsu San. Ils sont puissants et se développent très bien dans sa région.
Dans ses champs, on voit beaucoup de grand arbre de grande taille de forme moyogi. En effet, cette forme était à la mode lorsque son père à planter ces arbres. La technique est, à partir de jeune plant, de ligaturer le tronc en lui donnant beaucoup de mouvements et de les planter en pleine terre. Mais dès cette étape, le choix est fait sur la future forme de l'arbre. On décide à ce stade si l'arbre sera un moyogi, un sakan.... Une vision a long terme que l'on a du mal à avoir: grosso modo, il sait en travaillant son jeune plant de 1 an ou 2 quelle forme il aura dans 40 ans!

Bien sur, pour faire un arbre de grande taille, il faut beaucoup de temps, soit environ 30-40 ans de pleine terre. Pour un arbre moyen, il faut compter autour de 20 ans.
Chez lui, on ne trouve pas de petits arbres (mame et shohin). Il n'en produit pas, il les achète à d'autres producteurs spécialisés dans cette taille. Mais pour ces tailles d'arbres, pas besoin de pleine terre, ils sont formés en pot uniquement.
Sur les petits que vous pouvez observés sur mes vidéos (comme celui que tient Guillaume dans sa main), toutes les branches sont greffées! Ce travail est tellement bien fait que l'on ne voit et distingue aucune trace. En fait, les greffes sont anciennes et ont plus de 10 ans. Hiramatsu San fait faire ce travail de greffe à quelqu'un qui est spécialisé là dedans.
Ces arbres sont taillées avec la technique dite du "tambaho" (une vidéo expliquant cette technique). L'idée est de tailler la totalité de la pousse de l'année lorsqu'elle est mature, en juillet chez Hiramatsu San, afin d'obtenir une deuxième pousse sur le pin noir, plus courte avec des aiguilles également plus courtes, et de densifier l'arbre.
Cette technique marche très bien sur le pin sylvestre même si celui-ci ne fait pas de deuxième pousse.

Pour les arbres qu'il a en plein champ, il sort les arbres tous les 5 ans afin de couper toutes les grosses racines et principalement celles se développant sous l'arbre et vers le bas. Ceci dans l'objectif de rentrer l'arbre dans un pot à bonsaï directement. Il ne dispose rien sous l'arbre pour empêcher les racines de pousser vers le bas, tout se fait par la taille.
Ensuite, au niveau de la végétation, il coupe tous les ans à la fin de l'été les branches pour nettoyer, obtenir une ramification 2 par 2, supprimer les branches mal placées et mal orientées.
Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...