17 décembre 2011

Histoire d'un pin sylvestre

Voici un pin sylvestre atypique, en forme de tire bouchon, que j'ai prélevé en 2005. C'est ce tronc qui a bien sur attiré mon regard, du moins le début du tronc car ensuite, le haut du tronc est assez droit et les branches très longues. Cet arbre poussait au pied d'un bloc rocheux et il a lutté je suppose à ses débuts pour se faire sa place et trouver la lumière.

Le voici en 2006 après sa reprise :


 Cet arbre ayant beaucoup de vigueur mais des branches trop loin du tronc et du point focal, je décide de couper les bouts de branches pour redonner la vigueur aux branches et bourgeons les plus près du tronc et de les orienter pour qu'ils recoivent tous de la lumière. Seules les branches primaires sont ligaturées.

En 2007 :


En 2008, l'arbre réagit bien et pousse vigoureusement.  Les pliages se font petit à petit.



L'arbre se densifie et prend encore de la vigueur. La végétation se rapproche du tronc. Le voici en 2009 :



Mais quelle chose me gêne dans mon choix de face et mon projet. La tête est trop haute par rapport au point focal de l'arbre, ce tire bouchon. Il est aussi trop stable, je voudrais un arbre plus dynamique et je n'ai pas de profondeur.

Ne voulant pas faire de bêtise, puis voulant une torsion importante sur un tronc déjà gros, je profite d'un atelier organisé par la FFB avec Maître Takeo Kawabe à Carcassonne en décembre 2010 pour faire avancer cet arbre. Mon projet et ma technique trouvant ses limites, il me fallait un grand Monsieur comme Kawabe San pour m'aider.

Après une longue discussion, il m'explique en résumé que mon projet est intéressant mais en effet, les défauts que je citais auparavant étaient gênants. Avec de légères modifications, ce projet était réalisable et correct. MAIS... pour lui, si l'arbre était à lui, il le travaillerait sur une autre face. Et là, volte face, une cale en bois, 2-3 mouvements pour m'expliquer le mouvement général et la direction des branches... et le projet se dessine comme une évidence!
Sans rien m'imposer, il a su me convaincre en laissant la possibilité dans le futur pour mon projet et le sien.
Voici donc la nouvelle orientation, même si la photo n'est pas très belle, on arrive à comprendre son idée: un compromis entre le mouvement du tronc, les branches et surtout cette très belle branche arrière tombante qui fait tout l'arbre.




De nombreuses branches ont été gardées en sécurité et pour garder toute la vigueur de l'arbre.
En 2011, la FFB fait revenir Maître Takeo Kawabe (voir mon post de la semaine dernière) et a une dizaine de kilomètres de la maison. Quoi de mieux! Bien sur mon choix fût de lui ramener cet arbre, afin d'avancer sur le projet, sorte d'arbre fil rouge.

  

Comme l'arbre a encore une fois très bien réagit au travail, nous avons pu confirmer le choix de l'an passé en supprimant les branches gardées en sécurité. Encore une fois, l'arbre n'est pas entièrement ligaturé, seulement les branches principales et secondaires. Les plateaux de végétation seront ensuite formés par la taille.

Une branche est encore gardée en attendant que la branche voisine prenne de la vigueur.

On s'approche d'un arbre léger, aérien, inspiré du style lettré. Le pot envisagé pour le mettre en valeur est un pot hexagonal. A suivre...
Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...