11 novembre 2011

J1, Visite de la ville de Takamatsu

Après une nuit courte, voire très courte, j'ai tenu la journée avec un programme bien chargé, même si nous n'avons démarré que sur les coups de 10h afin de récupérer du voyage. Un petit déjeuner à la japonaise dans le ventre (avec du riz bien sur!) et sous quelques gouttes, nous avons loué des vélos afin de parcourir la ville de Takamatsu et se rendre au Musée d'histoires.



Sur le chemin, au grand désespoir de Sato San qui nous guidait et qui essayait de tenir le planning, nous n'avons pu nous empêcher de nous arrêter à une bien belle boutique de thé, sous les arcades commerciales. J'ai bien sur craqué en m'achetant une mini théière en forme de tanuki.



Quelle surprise arrivés au Musée, nous avons eu un accueil chaleureux du personnel et de collégiens qui nous on fait essayer l'armure de samouraï (une sacré expérience avec 17kg sur le dos!) et, pour Julia, une robe de la Cour de l'époque Heian. Une belle collection d'instruments et de jeux anciens nous entouraient également.



A l'étage, nous avons pu visiter l'histoire de l'ile de Shikoku et de Takamatsu.



En sortant, nous avons dégusté dans une petite échoppe un plat japonais assez répandu: l'okonomiyaki à base de chou, farine et un oeuf. Ce plat est servi cru et on se le fait cuire devant soi sur des plaques chauffantes (bien chauffantes!).


Bien sur, comme nous avions trainé à la boutique de thé, il a fallu appuyer un peu plus sur la pédale pour arriver à l'heure à l'école Chujo d'un Maître de la cérémonie du thé avec dans le but de fabriquer 600 higashi. Ces sucreries serviront pour les 300 invités de nos compagnons de la cérémonie du thé qui oeuvreront dans 2 jours, un projet ambitieux.




L'ambiance était sérieuse pour réaliser ces higashi, 3 heures de travail et un résultat coloré. Le temps nous a qu'en même permis d'assister à une démonstration de la cérémonie du thé, de façon informelle, où nous avons pu déguster des nerikiri préparés le matin même. Des vidéos viendront...




Mais que le temps passe vite, bientôt 19h, à peine le temps de se poser 5 minutes (le manque de sommeil se faisant sentir) et de discuter avec une charmante personne habitant près de chez Maître Hiramatsu, chez qui nous allons travailler demain. Nous voilà remontés sur nos vélos pour rejoindre l'Université où nous avons rdv pour assiter à une séance de kendo. De plus, notre chaperon Thierry, pratiquant cet art, doit y participer.


Il va être 23h, je vais vous laisser pour le LIVE... et oui on travaille encore!!!

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...